Accueil » Gisèle

Gisèle

Quel bonheur d’avoir une famille !

Il me fait particulièrement plaisir aujourd’hui de vous parler de moi. Aussi loin que me portent mes souvenirs, j’ai toujours voulu avoir une famille qui me soit propre. Enfant déjà, je savais qu’avoir des enfants et un mari qui m’aime suffirait à faire mon bonheur. Fille d’enseignant, je trouvais naturel le fait de devoir m’instruire et par conséquent d’avoir un travail rémunéré. Ma grande crainte était de ne pas trouver un partenaire à la hauteur de mes attentes. Par la grâce de nos ancêtres, j’en ai trouvé un qui m’a donné la force de m’embarquer dans cette aventure merveilleuse et non moins dangereuse qu’est le mariage. Depuis, ma vie a été bouleversée et comme tant d’autres femmes, j’assume ma condition de mère, d’épouse et de citoyenne.

Malgré les aléas de la vie, la famille a toujours été le cadre protecteur qui m’a permis de relativiser les choses et d’amortir les chocs et les coups donnés par l’existence. Dans les moments de joie comme dans le doute, elle a su être cette pierre angulaire qui m’a fait apprécier les plaisirs simples de la vie et cette rampe de tir de fusée qui a su me remettre en orbite. C’est une véritable bénédiction d’aimer et de pouvoir être aimé en retour et cela de façon inconditionnelle. Eh oui chers amis, c’est un bonheur d’avoir une famille.

11 commentaires »

  • Eric Wilfrid Ndong Biyogho dit :

    😀 Salut à tous . C’est moi Eric Wilfrid depuis Libreville au Gabon . Je suis en train de pianoter sur le clavier d’un portable en plein dans la salle de sejour d’Andre Ndong Biyogho . Alain et Georges et Gisèle et Anaclet et Brando , nous avons regardé vos photos : Amany, Akheva , guy , simon , toi et les autres . Que dire ? Que ça fait chaud au coeur et au cerveau . Que Dieu et Jésus Christ veuillent bien continuer à veiller et à prendre soin de vous tous .

  • gisele dit :

    Bonjour Éric, et bonjour à toute la grande famille du Gabon.

    Il ne se passe pas un seul jour dans ma vie sans que je pense à vous. J’ai été particulièrement contente d’avoir de vos nouvelles à travers le blog. j’èspère que maman va venir voir les photos des enfants. Si tel est le cas, qu’elle lise aussi l’article loin des yeux près du coeur.

    je vous aime tous et je pense à vous.

  • bruno dit :

    Bonjour Gisèle,

    J’espère que tu te portes bien avec ta petite famille. Je cherchais le numéro de contact d’Alain à Libreville et voilà comment je suis tombé sur ton blog.

    Je suis encore en France et compte faire un tour au bled. Voilà pourquoi je voulais avoir le numéro d’Alain.

    Bien des choses à toi.

  • camila dit :

    Bonjour Gisèle,

    Peut-être te souviendras-tu de moi, mon prénom étant assez peu usité.

    Je te laisse donc te remémorer les bons moments de ta période estudiantine et mon visage resurgira du fond de ta mémoire.

    Je me réjouis de voir que tu te portes bien ainsi que les tiens.
    Je vois que la famille s’est agrandie; comme tu le dis très justement dans ton blog, rien n’est plus important.

    Embrasse ta famille pour moi et peut-être à bientôt.

    Je t’embrasse

    Camila

  • camila dit :

    J’oubliais de vous souhaiter un très Joyeux Noël!

    Camila

  • gisele dit :

    Salut Berdud-Ocampo,

    Je suis contente d’avoir de tes nouvelles. Je passerai le message à qui de droit. As-tu des news de la Alina ? D’avance je te souhaite de passer de joyeuses fêtes de Noël et de la Saint- Sylvestre.

  • camila dit :

    [ Minonva ] Gisèle ?

    Je vois que tu as une bonne mémoire mais il y a une petite erreur, c’est Berdud Ocampos!

    La Alina va bien, je l’ai vue hier; on se voit très régulièrement d’ailleurs elle est la marraine de ma petite princesse.
    Elle est mariée et a deux garçons; elle habite à une vingtaine de kilomètres de chez moi.

    En ce qui me concerne, je suis mariée et j’ai deux enfants: un garçon de 8 ans et une fille qui aura bientôt 4 ans.

    Il y a quelques années j’ai été contactée par « qui de droit » qui m’avait donné de tes nouvelles; j’ai aussi appris avec tristesse le décès de Denis.

    A +

    Camila

  • jesse ndong biyogho dit :

    slt ma tante .Il n’ y a rien de plus important que la famille ,malgre la distance j suis de tout coeur avec vous .K l bon dieu nous protege tous .

  • gisele dit :

    Salut Jesse,
    Je suis contente d’avoir de tes nouvelles. La famille est en effet le terreau sur lequel pousse tout individu. Cela démontre à quel point cette structure est importante pour l’équilibre de chaque personne. Je m’apprête à appeler maman. Je lui dirai que j’ai eu de tes nouvelles.
    Tu peux m’écrire directement à gisele@nbgcommunication.com.
    Bye.

  • Anaclet dit :

    Toc toc je peux entrer?

    Comment tu vas Gisele?J’ai l’impression que cette question est une rethorique car d’apres tout ce que je lis et vois sur le blog tu sembles avoir l’âme apaisée et ça me reconforte car je sais que tu as passé des instants difficiles aussi.Mais comme dirait quelqu’un:C’EST CA L’EXPERIENCE.Moi ca va!

    Un coucou a toute la famille et comme en a ecris une femme que j’aime beaucoup :LOIN DES YEUX PRES DU COEUR.kiss!

    Ps:apprends moi a être ecrivain,je sens que je peux mais la motivation me manque.a_naclet@yahoo.fr.

  • gisele dit :

    salut petit frère,

    Comme tu l’as dit je me porte bien. Je suis toujours honorée d’entrer en communication avec le grand homme que tu es. Par ces temps d’incertitude politique au pays, je suis rassurée d’apprendre que tout va bien.
    Concernant l’écriture, c’est comme pour toute entreprise humaine, il faut y aller un pas à la fois!

    À bientôt.

Laissez votre message !

Rédigez votre message ci-dessous ou créez un rétrolien depuis votre propre site web. Vous pouvez aussi suivre les réponses via le flux RSS.

Pas de spam SVP.

Vous pouvez utiliser ces tags :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les Gravatars sont activés sur ce site. Afin d'en utiliser veillez-vous renregistrer à Gravatar.com.