Ma meilleure ennemie, pour (presque) toute la vie !
En couverture »

Comme presque tout le monde, Mélanie a eu une pire ennemie et la sienne était, Kallina Mirorr ! Mais un jour, elle en a eu assez ! Plus question d’être sa souffre douleur malgré sa gêne ! La guerre était-elle déclarée ?

Lire la suite »
Accueil » Gratuiciels, Mises en avant

La sécurité à bas prix !

Dans la série sur les gratuiciels, je traite aujourd’hui du thème de la sécurité. Autrement dit est-il possible de protéger correctement son ordinateur sans dépenser un sous de plus ?

Je compare souvent Internet à un bar ouvert dans lequel on peut se procurer à peu prêt tout, du meilleur et divertissant au pire dont il suffit, pour s’en rappeler, d’évoquer la dégradation stressante de l’expérience utilisateur qu’on à tous éprouver un jour où notre ordi a été infecté par une de ces bébites aux noms évocateurs que sont les virus, vers, chevaux de Troie (trojans), logiciels espions, Rootkits, Keyloggers, faux antivirus, spywares, spam et j’en passe.

Pour faire face à tout cela, la première ligne de défense indispensable est le cocktail constitué par le bon sens, l’éducation et l’adoption de bonnes pratiques d’utilisation. Ici comme ailleurs, il vaut mieux prévenir que guérir. Il est importe donc par exemple de s’abstenir de cliquer sur une offre quelconque ou un avertissement affolent apparaissant de manière inopinée car dans le cas contraire, on regrettera souvent d’avoir soi-même autoriser l’installation d’outils de malheur sur notre ordi ! La règle d’or en la matière pourrait être de ne jamais répondre qu’aux avertissements de nos propres logiciels de protection !!!

Les logiciels de protection, l’expression est lâchée ! Ceux-ci constituent qu’on le veule ou non la seconde ligne de défense de base. Dans ce fameux bar ouvert qu’est Internet, on peut heureusement trouver quelques gratuiciels de qualité appartenant à ce groupe d’outils et la toute première connexion à Internet d’un nouveau système devrait toujours avoir pour but de répondre au besoin de bâtir cette ligne de défense. Les types d’attaques se sont tellement diversifiés et raffinés qu’on y perdrait son latin. Cependant à moins de devenir parano, cette ligne de défense doit surtout contenir des outils puisés dans les trois catégories complémentaires que sont les antivirus, les pare-feux et les anti-espions (autre règle d’or, il ne faut utiliser qu’un seul outil à la fois pour chacune de ces catégories !) Pour les ordi utilisés par de jeunes enfants, on peut aussi y ajouter un logiciel de contrôle parental.

Antivirus, le minimum vital !

Dans ce cas, gratuité rime plutôt avec qualité moyenne de sorte que les quelques antivirus gratuits disponibles ne valent le détour que si on est un utilisateur averti et prudent. Parmi eux j’en recommanderais deux :

AviraLe premier est Antivir de Avira. Antivir reconnaît efficacement plus de 70000 virus, et sa base de données virale est mise à jour quotidiennement. Son outil de détection est donc très efficace. Quand une tentative d’intrusion est repérée, Antivir vous permet de réparer, effacer, bloquer, renommer ou mettre en quarantaine les programmes ou fichiers à risque. Bémol: contrairement à la plupart de ses concurrents, il ne possède pas d’outil de scan des e-mails. Aussi, Cette version « Classic » est complètement gratuite mais une fenêtre s’ouvre chaque jour pour vous proposer d’acquérir les versions Premium ou Security Suite, forcément plus complètes et payantes !

AvastLe second est Avast Home édition de Alwil. Il se positionne assez bien face aux ténors du domaine lors des tests de performances. Et plus d’un antivirus, il lutte efficacement contre les virus, les vers, les trojans, les keyloggers, les spywares et détecte même certains rootkits. Sa protection en temps réel s’applique aux fichiers et aux e-mails, mais également aux échanges par messagerie instantanée et à l’activité réseau (avec un module de détection d’intrusion et une surveillance du trafic HTTP). On lui reproche surtout quelques lourdeurs et une interface peu conviviale. Par ailleurs pour l’utiliser à long terme, vous devez l’enregistrer, cependant, après l’installation initiale vous avez 60 jours pour essayer le produit avant de faire l’enregistrement. Le processus d’enregistrement est très facile et ne prendra que peu de temps une fois connecté au site de l’éditeur.

Pare-feu : un outil incontournable !

Relativement à la navigation sur Internet, c’est l’outil le plus indispensable. Sans un pare-feu, une machine connectée peut subir ses premières attaques et infections en moins de temps qu’il ne faut pour le dire ! En ce sens, le pare-feu de Windows XP SP2 doit être activé en attendant mieux ; il présente en effet le défaut de ne pas contrôler les communications sortant de votre machine. Du coup, il suffit d’un simple e-mail infecté d’un trojan pour que l’efficacité du pare-feu de XP soit réduite à néant. Dès que possible il convient donc d’en installer un plus complet. De nombreux gratuiciels appartenant à cette catégorie sont d’abord des versions standards de logiciels payant plus complets. Parmi eux se démarquent :

ZoneAlarmZoneAlarm 6 de ZoneLabs dont la version gratuite n’en est pas moins efficace. Elle analyse les flux sortants et les flux entrants, tout en offrant une excellente résistance aux techniques de fuite (Leaks) employées par les chevaux de Troie les plus sophistiqués pour tromper les pare-feu. Un plus ici, en installant ZoneAlarm, Il désactivera le pare-feu Windows.

KerioKerio Personal Firewall de Sunbelt, un excellent pare-feu inbound/outbound. Sa résistance aux fuites n’est pas aussi solide que celle de ZoneAlarm mais son interface ainsi que son paramétrage sont plus classiques. Kerio fonctionne également sous toutes les versions de Windows.

spybotEnsuite un outil qui préserve et lutte contre les logiciels espions et autres malwares s’avère très souvent rapidement nécessaire. Pour ma part j’utilise abondamment à ce chapitre Spybot Search & Destroy. Il s’agit d’un scanner efficace concentré sur les spywares réellement à risque. Il est par contre limité côté interface utilisateur et est surtout démuni de bouclier temps réel viable. Il dispose néanmoins de deux outils pour surveiller les activités, Tea Timer qui s’installe automatiquement et Resident qu’on peut activer en mode ‘Avancé’.

DefenderPar ailleurs pour une fois dans le cadre de cette série je citerais un outil mis à disposition par Microsoft en personne ! En effet pour montrer sa préoccupation et son engagement envers le renforcement de la sécurité sous Windows, Microsoft a rendu disponible gratuitement Windows Defender. Defender était en réalité destiné à être intégré en standard dans Windows Vista. Compatible XP et Windows 2000, il constitue un bon bouclier en temps réel car outre les spywares, il se montre apte à intercepter les trojans, les keyloggers et certains rootkits. Ses fonctions de scan des disques sont complètes avec une analyse des archives et des images ISO. Bref, c’est sans doute une bonne protection antispyware, que l’on peut en outre associer à SpyBot pour améliorer son champ d’investigation.

Contrôle parental : dernier aspect de la sécurité, la protection de nos enfants !

K9Pour certains parents, il ne s’agit pas uniquement de bloquer l’accès aux sites « pour adultes » ou aux images choquantes, mais aussi de pouvoir contrôler l’activité des enfants, le temps qu’ils passent sur Internet, et les gens avec qui ils communiquent par e-mail ou messagerie instantanée. Dans ce domaine de nombreux choix s’offrent à nous en fonction nos besoins precis. Je citerais seulement en particulier un petit logiciel assez efficace : K9 Web Protection. Seuls bémols, le logiciel est en anglais uniquement et il faut demander une licence toutefois gratuite avant de l’installer. Il offre toutes les fonctionnalités standards recherchées :

  • Possibilité de créer une liste blanche personnalisée (sites autorisés)
  • Possibilité de créer une liste noire personnalisée (sites interdits)
  • Gestion des horaires
  • Définition de mots-clés personnalisés
  • Consultation de l’historique des pages visitées

Ainsi pour un ordi d’usage privée et personnel la réponse à la question introductive est heureusement oui mais encore …

Pour plus d’information sur ce vaste sujet, se référer au portail sur la sécurité informatique. Voici aussi en prime quelques liens web vers des sites de sensibilisation aux problématiques de navigation Internet par le jeu.

  • La disparition de Yubi : un jeu d’aventure sous forme d’enquête policière. Ce jeu est réalisé par Action Innocence Group (ONG suisse qui contribue à préserver la dignité et l’intégrité des enfants sur Internet).
  • La troupe de Rome – la sécurité des jeunes en ligne : Le projet Security for Kids a été fondé à l’initiative de partenaires des domaines de l’enseignement, d’instances et d’organisations de lutte contre la criminalité en ligne.
  • À travers la forêt du web : Ce jeu lancé par le Conseil de l’Europe est destiné à aider les enfants à se protéger des dangers d’Internet. Il se présente sous la forme d’un jeu d’aventure, inspiré des contes de fées.
  • Le code du web : Des animations, des quiz autour d’internet.
Reblog this post [with Zemanta]

Laissez votre message !

Rédigez votre message ci-dessous ou créez un rétrolien depuis votre propre site web. Vous pouvez aussi suivre les réponses via le flux RSS.

Pas de spam SVP.

Vous pouvez utiliser ces tags :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les Gravatars sont activés sur ce site. Afin d'en utiliser veillez-vous renregistrer à Gravatar.com.